1er-30 novembre 2017 : Belles découvertes; Le Chalk Festival!





Ou, traduction oblige, le Festival de la Craie. Tout de même pratique cette saison sèche en Floride, surtout quand on tient un Festival dont le travail peut disparaitre entièrement au moindre orage, faut vraiment faire confiance à Miss Météo !

Nous avons dû nous y reprendre à deux fois pour y assister because, si la dame du stationnement nous avait assuré être Dog Friendly, elle avait oublié d’en aviser les préposés à l’accueil ou, vice et versa ! Nous avons donc profité d’une journée Luna/Day Care pour y retourner.



Le Festival de la Craie est un évènement artistique qui rassemble des meilleurs crayonneurs de la planète. Ces derniers exécutent leurs œuvres sur de grandes surfaces asphaltées ou cimentées et, les organisateurs ont trouvé l’endroit rêvé où se trouver de telles surfaces en largeurs et longueurs, une grande section d’une des pistes de l’aéroport municipal de Venice ! 


Les artistes retouchent fréquemment leur oeuvre !

Gunsmoke ! Avec le shérif Matt Dillan !


Tout le monde aime Malala !


C'est pas les plus élaborés qui sont nécessairement les meilleurs !


Pour ceux et celles qui sont friands de petits détails, c’est à cet aéroport que se sont entrainés les pirates du 11 septembre 2001 qui ont lancé leurs avions sur les Tours du World Trade Center. Ouais, c’étaient pas vraiment LEURS avions, ils les avaient temporairement empruntées, disons !

Revenons à des détails plus joyeux à commencer par le prix d’entrée extrêmement variable d’une journée à l’autre. Au fur et à mesure de la progression des artistes, le prix passe de $5,00 à $10 puis à $15 pour redescendre à $10 la dernière journée. Le stationnement ? On vous l’a déjà écrit, c’est grâtisse le stationnement sur la côte ouest !

C’est beau, très beau même, grandiose parfois ! Tous les styles s’y côtoient, de l’art religieux Italien au plus qu’abstrait en passant par de magnifiques portraits.





Spécialement por Zabie !


Depuis quelques années, les artistes du trottoir nous épatent avec des dessins 3D qui donnent lieu à d’étranges techniques de dessins. Dans le but de permettre un redressement de la perspective du dessin photographié (ce n’est pas tout le monde qui a la chance de travailler avec PhotoShop!), les œuvres sont dessinées sous une forme étirée des plus bizarres mais, le résultat final est époustouflant une fois que l’on prend connaissance de la photographie prise.



Le résultat quatre photos plus bas !

 Voici maintenant le produit final:


Super Papie !


Malheureusement, on ne peut le photographier que debout sur un petit banc. Avant, il y avait une estrade d'une dizaine de pieds de hauteur.

Photo tirée du web: Du haut de l'estrade !


Petit conseil, allez-y entre 11h00 et 14h00 de façon à projeter le moins d’ombre possible sur les dessins à prendre en photo et oui, y‘a de la bouffe et de la bière sur place en plus de sympathiques kiosques  d’artisanat !


La meilleure selon nous pour son contenu !

Ce Cro-Magnon me rappelle quelqu'un !!!!!!!




1er-30 novembre 2017 : Belles découvertes; en canot avec Luna !




Ce n’était assurément pas pour la féliciter d’avoir défoncé le moustiquaire de la porte mais il fallait bien s’y résoudre pour découvrir comment Miss Luna allait se comporter sur les eaux plus profondes et infestées d’alligators friands de viande canine !



Le camping permet d’avoir directement accès à l’eau par de nombreux canaux présents autour. La bonne nouvelle est que la profondeur moyenne de ces canaux n’est que de 2,5 pieds soit moins d’un mètre, très pratique et rassurant en cas de chavirement. Bon, on ne spécifie pas l’épaisseur de boue au fond mais c’est un détail !

Sur l'air de Gilligan: C'était un tout petit canot.......

Luna : Tiens, un poulet !




Pour ce premier essai, pas question de batterie et de moteur. Malgré une épaule qui me fait encore parfois souffrir, c’est à l’aviron que nous naviguerons. Sans être trop brutal, j’avoue que l’aviron est aussi fort pratique pour tempérer les ardeurs aquatiques de la nouvelle moussaillonne !


Y'a pas juste des résidences de luxe !


Pour ceux et celles qui l’ignorent, la Floride regorge de canaux d’irrigation, de rivières et de lacs de tous genres et de toutes grandeurs, profitez-en, vous allez découvrir une toute autre Floride. Ma ballade préférée de tous les temps, Juniper Spring, en plein centre de la Floride.

Direction le département des portes et fenêtres !

Même avec sa jeunesse, des bas dans des sandales........

Quand le PET pèse 71 livres, hum, pas sûr !!!!

Monsieur Bricole ! Sans soutien-gorge !!!

Et voilà le travail, jusqu'à la prochaine tentative d'évasion !



1er-30 novembre 2017 : Belles découvertes; Les RV Shows !




Qui dit Floride dit VR ! Du moins en ce qui concerne la très grande majorité des Québécois, Ontariens, Ohioiens et Michiganéens de toutes sortes, fuyant les rigueurs du Bonhomme Hiver.
Les RV shows varient en popularité selon leur location et le nombre de concessionnaires présents dans les alentours. Celui de Tampa n’a rien à envier à celui de Daytona Beach mais c’est surtout le temps de l’année qui rend un RV Show intéressant ou non.

On vous accueille sur le tapis rouge.


Celui qui nous intéresse est le Fall RV Show de Tampa. Non seulement y retrouve-t-on un nombre impressionnant de style et de format mais les prix sont habituellement les plus bas de l’année. Faut faire de la place pour les nouveaux modèles, comme les vendeurs le disent si bien ; Faut que ça sorte ! Dans le fond, je ne comprends pas pourquoi vu que nous avons visité un Forest 2017 au Salon du VR de Montréal et il n’y a aucune mais aucune, même infime, différence entre notre 2011 et le modèle de l’année. 



J’ai toujours dit qu’il ne fallait pas attendre à la dernière minute pour se renseigner si l’on envisageait un changement quelconque dans sa vie, pas juste côté VR, n’importe quel changement. Faut prévoir à l’avance; on fait quoi si…

Si on n’avait pas fait ça, on serait passé à côté de Forest en 2011 mais, comme on les zieutait depuis 2007, on savait à quoi on avait affaire.

Donc, on dit pas qu’on va changer mais on ne dit pas le contraire non plus surtout s’il nous prend le goût de nous établir plus longtemps au même endroit au lieu de voyager et de visiter. Il n’y a pas de bons et de mauvais VR, il y en a un pour chaque façon de voyager et pour chaque style.

Une Fifth-Wheel ? Pas convaincu n’étant vraiment pas du style gros pick-up. Pourquoi gros ? Parce qu’il est hors de question de tirer avec un F-150 la Fifth-Wheel que j’aurais en tête. Par contre, les hauts plafonds, les double, triple et même quadruple extensions, j’aime bien !

Un Class-A ? Alors assez petit pour continuer à voyager. Mon préféré présentement serait un Reyo ou un Via modèle 25Q avec lit escamotable au-dessus du poste de pilotage et un lit Queen à l’arrière. Pourquoi ? Parce que ce Class-A est monté sur le même châssis que Forest soit un Sprinter 3500. Très peu de gens le savent mais ceux qui en possèdent un sont au courant et en demandent un prix de fou, même pour un usagé, patience mon Pierrôt, patience. 

Mais pourquoi changer 4 trente sous pour une piastre si c’est le même châssis et donc le même véhicule ? Wô les moteurs comme disait je me souviens plus qui ! Voici la GRANDE différence : Forest mesure 24 pieds MAIS, les 8 pieds du poste de pilotage est compris dans ce 24 pieds et ne servent pas de façon très utile comme espace de vie. Cela ressemble beaucoup plus à une roulotte de 16 pieds qu’à une autre de 24 pieds ! Dans un Class-A, le poste de pilotage fait partie de l’espace de vie avec ses fauteuils qui pivotent et deviennent vos Lazy-Boy de salon ! Vous profitez alors pleinement de vos 24 ou 25 pieds. Malheureusement, il n’y en avait pas de disponible au RV Show !

Mon coup de coeur, un Berkshire de Forest River pour $186,000 au lieu de $320,000 !



Finalement, je regarde de plus en plus côté roulotte, une assez grosse roulotte même ! Mais avec quoi tirer cela ? Un gros VUS full-equiped aux vitres teintées ? Pas encore mon style ! Par contre, si vous me parlez de Chevrolet Express diesel ou même de Sprinter 2500 tout nu, tout nu, tout nu, je commence à saliver. Imaginez-vous le matériel de plage qu’on peut mettre là-dedans sans encombrer ladite roulotte ? Et pour la force de tire, aucune question à se poser ! De plus, quel bon, fiable et utile véhicule ce serait pour travailler à la maison! Il y avait une Innsbruck de Gulf Stream d'une longueur de 28 pieds, flambant neuve, fallait que ça parte à ......$15,995.

Hum, s'agit maintenant de trouver le véhicule dont la couleur va s'harmoniser !

Me semble, qu'un beau Chevy 57 !


On continue donc de faire des projets, sans cesse, faut rêver, mais, soyez assuré que vous en serez les premiers informés s’il y a du changement !

1er-30 novembre 2017 : Belles découvertes; la plage à chiens !




Nous nous y rendons habituellement vers la fin de la journée, alors que la lotion solaire se fait moins nécessaire. C’est l’occasion pour Luna de sociabiliser avec les autres membres de son espèce et, fait bizarre, elle semble avoir une aversion maladive pour tout chien avec une grosse face foncée, probablement un mauvais souvenir de son ancienne vie.





 Jusqu’à maintenant, aucune mauvaise expérience si ce n’est un léger grondement qui fait comprendre immédiatement à l’autre qu’il a poussé le bouchon un peu trop loin. Même chose avec les bipèdes; Sylvie excelle maintenant à conter l’histoire de Luna dans la langue de Shakespeare !






Luna submarine !

Finalement, on est très bien ici !

Un jour, peut-être, on enlèvera la laisse !


Le fait de s’y rendre à une telle heure nous permet d’assister au coucher de Galarneau et, souvent, en raison de l’heure, d’opter pour un souper-terrasse-dog-friendly ! C’est toujours surprenant de voir l’attitude bienveillante de la majorité des Américains envers les pitous si l’on compare avec la situation au Québec.




Bien qu’elle se soit formidablement adaptée à nous, il demeure que la partie Husky de Luna la pousse de temps à autre à n’en faire qu’à sa tête et à déconnecter ses oreilles de son cerveau. C’est ainsi qu’au retour de la plage, sans laisse, elle n’a rien trouvé de mieux que de se précipiter dans la mangrove au côté du chemin, dans cette eau stagnante et nauséabonde que même un bon rinçage ne saurait venir à bout. Il a fallu sortir le boyau et le shampoing de retour au camping.



Finalement, comme il se fait tard, on se gâte pour souper.

Hé Bruce T. T'en penses quoi ?

Menoum que ça a l'air bon mais moi, je surveille les frites !
 

 SOUVENIRS DU 11 NOVEMBRE:


Le Memorial de Lemon Bay à Englewood, FL.

Merci Mononc' 'Nald ! Tu me manques ! I miss you !