Du 16 au 21 mai 2018 : Direction Est ! De New-York State au Vermont :





Ce soir, on devrait coucher à moins d’une heure de la maison mais encore fallait-il une collaboration minimale de certaines personnes et j’ai nommé les employés du McDonald de Owego (note de 2,5 étoiles sur 5 sur Facebook et je m’étonne de tant d’étoiles).

J’étais heureux car il y avait beaucoup de places libres dans le stationnement. J’aurais dû me méfier ! J’ai dit; ça ne sera pas long ! Je suis entré, j’ai commandé, quelque chose d’hyper simple; un numéro 6 et deux sandwiches numéro 2 dont un pour Luna, j’ai payé puis j’ai attendu…

Attendu, attendu et attendu encore, avec d’autres clients qui avaient, eux aussi, commandés des trucs simples pour apporter mais rien ne bouge ! Je me  mets alors à observer attentivement le personnel.

Le gérant semble au-dessus de ses affaires, il se promène avec une tablette et semble faire l’inventaire.
Il n’y a qu’un cuisinier au grill et ne semble pas vraiment connaître ses recettes. Il dévisage l’écran devant lui, place le pain, regarde l’écran, place le coco, regarde l’écran, place la tranche de fromage, regarde l’écran, place l’autre pain, regarde l’écran, place le sandwich dans le papier et regarde l’écran au moins encore trois fois pour s’assurer de bien le plier puis…recommence un autre Egg McMuffin, même pas capable d’en faire plus d’un à la fois!!!

La seule qui semble courir un ti-peu est la préposée au guichet à l’auto puis je finis par comprendre : On priorise les clients du Service à l’auto qui ont leurs culs bien installés dans leur voiture. Je demande à ma voisine depuis combien de temps elle attend, elle l’ignore, trop longtemps qu’elle me dit. Je regarde l’heure sur ma facture puis sur l’horloge au mûr et, après exactement 22 minutes, OUI 22 MINUTES ! J’explose et pousse un grand cri de gueule vers le gérant qui glande à l’arrière des fours.

-          YOU, that’s enough, come here right now ! Cela a eu l’effet escompté.

Je vous passe la totale de la conversation mais elle s’est déroulée assez forte de mon côté pour que tous les gens présents en prennent connaissance. J’ai exigé un remboursement immédiat et encouragé tous les autres clients à faire de même.

Le gérant m’a marmonné un quelconque sorry, understaff, auquel j’ai répliqué par un sonore F… Y.. ! You priorise the Drive-Thru and don’t give a Sh.. about customer inside. J’ai eu droit à un minuscule regret de sa part et j’ai quitté, mais pas seul, d’autres clients ont suivi.

J’ai un dicton : Quand le navire avance pas assez vite, le Capitaine a deux choix : Il fouette ses troupes ou il retrousse ses manches, empoigne une pelle et aide ses gars à mettre plus de charbon dans la chaudière !

Une fois déchoqué, c’est le McDo de Sidney qui a reçu notre visite, sortie 9 de la I-88, en 90 secondes, j’étais entré, payé, servi et ressorti. Efficacité 110% ! Devrait aller donner des leçons à Owego !!!

On a profité de l’immense stationnement pour repartir TG3 sur la compression puis le laisser rouler derrière Forest pour recharger la batterie.

La I-88 s’étire sur 117 miles entre Binghamton et Albany. Si les portions Albanaise et Binghamtoise ont été repavées, il en va tout autrement de la partie centrale qui se compose encore de grands carrés de béton déjointés, keklong-keklong-keklong !!! Je n’ai qu’une suggestion: Roulez dans la voie de gauche !


Au Pays des keklong-keklong-keklong


Albany ! Il est maintenant temps de mettre le cap franc Nord. Enfin, Nord-Nord-Est car nous passerons par le Vermont pour revenir au Canada. Quelques paquets attendent mon arrivée à l’entrepôt de Swanton.

Attention, barre à bâbord, Cap au 360 !!!!


Bonne nouvelle, il semble qu’au moins un Outlet de Timberland soit encore en activité et il se trouve à Fort Ann NY, juste au sud du Lac George où nous allons justement passer. Les espadrilles du Pierrôt sont plus que dues pour une retraite et avec un rabais de 50% sur la deuxième paire, il semble bien que mes chaussures de randonnée vont également suivre cette voie !

Ensuite rien de bien spécial, finies les Interstates, on roule sur les petites routes pour entrer au Vermont vers Burlington où nous pensions camper au North Beach, le camping municipal de l’endroit. Ouf, c’est la foule, faut dire que c’est une longue fin de semaine au Québec et l’endroit est bondé. Faut croire que l’on devient difficile après tous ces States Parks tout plein d’espace, on passe notre tour.


Salut les voisins ! Salut Bernie !

Un trou dans le ciel, ça donne une montagne verte !

Sylvie était contente de voir une ferme à l'échelle humaine !

Le véhicule officiel du Vermont: La Subaru Outback !


À gauche Pierrôt, à gauche !


Le Pierrôt se souvient d’un camping privé tout propret pas très loin de la I-89. Il ne lui faudra pas longtemps pour retrouver le Lone Pine Campsites, 7566, 52 Sunset View Rd, Colchester, VT 05446, un Good Sam au prix de $40 la nuit ! On magasinera demain.






3 commentaires:

Si vous nous laissez un commentaire, revenez voir dans 1 ou 2 jours, on vous aura probablement répondu. Mieux encore, cochez la case en bas à droite pour être avisé d'une réponse.