Samedi, 17 mars 2018 : It’s a GO !




On débute par souhaiter la bienvenue à un nouveau membre officiel qui nous aide à fracasser le chiffre de 80 membres inscrits. Merci Serge et, je me répète, j’espère que vous trouverez ici de quoi vous amuser, vous renseigner en même temps et, surtout, avoir la chance de vous rencontrer sur la route des Aventures.



Fait vraiment beau MAIS fait vraiment froid !



Finalement, après avoir déglacé Forest une nième fois, avoir constaté que le réservoir de propane était vide avec un grand V (plus de propane=plus de frigo), être monté à Granby pour le remplir, avoir passé trois heures avec la vétérinaire de Luna (une perle et une soie, une perle soyeuse donc), une heure à la pharmacie et une dernière à chercher le fusible de l’allume-cigarette sur une Corolla 2015 ENFIN, on quitte la maison sur le coup de 15h00, on roulera ce qu’on roulera !



Je me vante souvent de pouvoir deviner la température extérieure par la rigidité de mon câble électrique et bien, sachez qu’aujourd’hui, j’ai dû me battre avec en utilisant mes deux bras et le saligaud a presque gagné !

Il est maintenant temps de couper le lien ombilical !

Trajet archi-connu; prendre la 104 jusqu’à l’autoroute 30 because faut passer au Canadian Tire acheter des fusibles pour TG3. J’en ai plein de fusibles, de toutes les sortes mais là, c’est encore un nouveau format dont j’ignorais l’existence. Et oui, ça veut dire que j’ai fini par trouver le panneau à fusible et compris pourquoi les japonais sont si petits!!!!






Étape numéro UN !

Je suis certain qu'il n'attendait que le 15 mars pour rouler sans pneus d'hiver !

Le dernier avant longtemps !

Donc, la 104, la 30, le péage $8,40 pour le pataclan attaché ensemble (si je détachais TG3 et passions séparément = $4,20 + $2,30 = $6,50, allez comprendre ! Ensuite, on arrive à la 20 direction Ontario pour aller entrer aux States via les Mille-Isles et enfiler sur la I-81. Jusque là, tout allait superbement bien ! C’est seulement en mettant les pieds à Trump Country que ça s’est gâté un peu.

Le premier coucher de soleil d'une longue série.

À l’automne 2011, lors de notre premier voyage au Sud avec Forest, c’est la génératrice que nous avions failli laisser sur le bord de la I-81, défaut dans les soudures du caisson. Cette fois, la génératrice est demeurée en place mais…..

Du coin de l’œil gauche, par le rétroviseur extérieur, j’aperçois une gerbe d’étincelles jaillir de derrière TG3 (faut spécifier que la noirceur est tombée). Un style de gerbe semblable à celle que fait une cigarette lancée par la fenêtre du conducteur qui vous précède, vous me suivez ? Sauf que là, on ne parle plus de cigarette mais d’un méchant gros cigare !!!

En moins de trois secondes, Forest est immobilisé sur l’accotement et le Pierrôt part en exploration, bien équipé avec sa super-frontale. Il n’y a aucune circulation à part nous mais il vaut mieux demeurer visible au cas où !

Ayoye, c’est le vélo du Pierrôt qui a tenté de se faire la belle ! Il ne tient au support que par une bandelette de Velcro qui retient l’une de ses roues. C’est solide du Velcro ! Côté dommages, disons que le vélo va avoir besoin d’un nouveau guidon, d’un nouveau set de pédales et probablement d’une nouvelle selle. Rendu là, il se pourrait que le vélo au complet passe à la trappe, il a quand même de nombreuses années de services derrière lui dont deux hivers à voyager maison-boulot en plein hiver dans la neige et le calcium.

Bon, au moins, on a frappé personne !

Tellement heureux d’être sur la route que j’ai pris le tout avec un grain de sel. C’était facile, il y en avait plein sur TG3…..du sel !

On s’arrête premier dodo à notre camping habituel de Mexico au J&J Campground. Comme l’a dit Sylvie; c’est pas parce que ça s’appelle Mexico que ça veut dire que c’est chaud! En fait, le mercure indique un 17°F !


Encore une fois, aucune trace du propriétaire à l’office. J’ai beau m’égosiller le you-hou, je ne réussi qu’à attirer Buster, le gros St-Bernard du camping, bavant de plaisir à ma vue. Je sais que Gros et St-Bernard constitue un pléonasme mais Buster est vraiment gros ! Finalement, le proprio, du camping et de Buster, fait son apparition.

Monsieur Stevens se souvient encore très bien de moi et de mon arrivée en 2011 avec la génératrice qui pendait sous Forest. C’est son neveu qui s’était déplacé pour venir ressouder le tout en place et ça tient toujours. On se remémore ces souvenirs puis on échange une poignée de mains contenant $25 dans l’une puis on s’en va se stationner pour la nuit sous un ciel des plus étoilé aperçu depuis belle lurette.

Assez spécial ! Je crois que c’est une première pour nous de camper dans un pied de neige. En plus de la chaufferette électrique qui fonctionne au maximum, la fournaise au propane fait entendre son ron-ron de façon régulière. Bref, on n’a pas eu froid du tout mais il a fallu se mettre des bouchons dans les oreilles pour trouver le sommeil.

15 commentaires:

  1. Tu m’inquiète. J'ai le même modèle de porte vélos.

    RépondreEffacer
  2. Et l'autre de vélo... aussi bien attaché?
    Ouais, il faut quand même un moyen trou ou bosse pour faire sortir les roues de ses amarres. Surprenant sur l'autoroute.

    Et le J.J. campground, il est ouvert à l'année? me semblait que c'était celui de Lickdale le plus au nord qui était ouvert à l'année. Bon à savoir.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ouais, l'autre bien en place, comprends pas !
      Le J&J bel et bien ouvert à l'année comme tu le verras dans le prochain post.

      Effacer
  3. Il y a toujours du piquant dans vos voyages. C'est à se demandé si Pierrot ne fait pas de la mise en scène... hi,hi,hi
    Très beau votre drapeau à la maison.
    Bonne route!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bon, il m'arrive de transporter la vérité sans précaution mais jamais les vélos !

      Effacer
  4. Assez capricieux ces porte-bicyclette, j'en ai déjà eu un qui a décidé de faire une glissade au 2ieme but en plein devant moi sur l'autoroute 40 près de la 13, l'histoire dit pas si le conducteur avait oublié de mettre la pin pour sécuriser. En tout cas, vous êtes en terrain des poursuites, comme tu dis, frapper pas personne, moi je souderais les vélos après le rack ! =)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. On va dorénavant vérifier deux fois plutôt qu'une.

      Effacer
  5. T'avais oublié d'attacher ton vélo, Auguste?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Même pas, je l'admettrais. Sais pas du tout pourquoi Charles.

      Effacer
    2. C'est qu'habituellement, tu es assez élaboratif dans la description technique des bobos, mais là... tu as comme passé outre les esssplications. Ça m'a semblé suspect, voilà! Mais je prendrai ta parole n'importe quand et à n'importe quel prix. ;-)

      Effacer
  6. Que de péripéties... et d'anecdotes à raconter ! Bonne continuité !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonne continuité ? je veux bien mais sûrement pas dans le même sens que c'est parti, misère !

      Effacer
    2. Hahaha ! Je ne vous le souhaite pas non plus ! Même si ça fait des bonnes histoires à raconter ! Bonne continuité... de route ! ;)

      Effacer

Si vous nous laissez un commentaire, revenez voir dans 1 ou 2 jours, on vous aura probablement répondu. Mieux encore, cochez la case en bas à droite pour être avisé d'une réponse.