Lundi, 30 avril 2018 : On redécouvre Breaking Bads à Albuquerque !


Il n’y a pas si longtemps, nous avions fait l’achat de la série complète de Breaking Bads suite à la suggestion de mon beau-frère Loulou. Soir après soir, nous retrouvions Walter et Jesse et découvrions la ville d’Albuquerque.



Au début, cette série devait se dérouler à Los Angeles mais le Gouvernement du Nouveau-Mexique a fait une offre aux producteurs …..qu’ils n’ont pu refuser. Mettons que la situation réelle de la criminalité se rapproche énormément de celle de la série.


Pour ceux qui ignorent tout de cette série : Un fantastique chimiste désabusé, devenu professeur dans un High School, apprend qu’il a un cancer et que ses assurances ne suffiront pas à couvrir ses traitements. Par une suite de hasards, il se met à produire de la Meth pour arrondir ses fins de mois mais synthétise un produit tellement pur qu’il devient une légende. Légende qui doit absolument demeurer anonyme, surtout vis-à-vis son beau-frère Hank, agent à la DEA !



Donc, nous allons effectuer un pèlerinage dans la ville qui, heureusement, est habituée à recevoir des groupies comme nous. Des cartes sont disponibles mais, le plus drôle, est qu’une compagnie de Tours Guidés a acheté un VR exactement semblable à celui de la série pour transporter ses clients, très concept !!!

La CourtHouse, toute moderne !



Tout d’abord, petite visite au Historic Downton pour l’Histoire, les boutiques, mais surtout pour récupérer la fameuse carte de BB au Visitor’s Center.

Visitor's Center au fond à gauche.

Pierrôt s'occupe des extérieurs !

Et Sylvie des intérieurs.

Toutes ces villes se développaient autour d'une place centrale.

Achat de boucles d'oreilles.

Pourquoi faire compliqué, tu plie ton $5,00 et tu le met dans la slot !

J'avoue que ce Jeep m’interpelle !

On a même acheter le CD. Leonard Cohen à la flûte de Pan !

Le Fondateur: Don Francisco Cuervo y Valdés !

Et tant pis pour ceux qui habitent déjà icitte !

Elle s'en fout de qui possède cette eau, slurp !

Beau nom de rue, très exotique !



Faire le tour de tous les sites représente une ballade de 140 km qui vous prendra toute la journée. On peut être Fan sans être un Fan Fini ! Nous allons donc nous contenter des principaux sites et vous faire un reportage photo.


Pour ceux qui sont moins intéressés, on se reverra un peu plus loin.


La maison de Jesse Pinkman.

Mais non, c'est pas le Camping Car de la série. Une rareté, il n'y en a eu que 376.


C'est la fin du moins, on déménage !

Un Diner fort couru sur la Historic 66.

Le Crystal Palace, ainsi nommé par Hank (DEA)  Schrader !

Partout en ville, la montagne s'impose en arrière-plan.

Le bureau de l'avocat Saul Goodman, il ne manque que la Statue de la Liberté gonflable !

Break Sundae !

Convaincu qu'ils pognent Colette avec ça !

Quartier des Gens qui mangent riche et qui célèbrent (Doune Chartrand)

Ça semble bien gagner sa vie un agent de la DEA !


Si plus rien ne parait sur la majorité des lieux de tournage, il en va tout autrement de la maison de Walter White. Malgré que la série se soit terminée il y a déjà 5 ans, les propriétaires ont dû faire installer une clôture de 6 pieds et mettre des affiches pour avoir un semblant de paix. Malgré cela, des fans imbéciles se pointent (jeu de mot subtil) encore avec une pizza pour la lancer sur le toit du garage, recréant l’une des scènes fétiches de la série et ce, même, malgré la clôture.Exaspérés, les propriétaires en sont réduits à faire le guet depuis leur porte de garage, boyau d’arrosage en main, pour tenir les épais à distance. Moi, ça fait longtemps que j’aurais vendu !!!


On a pas pris de chance, on s'est tenu loin...et on a zoomé !




Quelques déceptions; nous aurions voulu faire laver TG3 au Car-Wash de Walter mais il y avait un monde fou, une vrai ruche et moi, je n’aime pas ça ne pas savoir comment ça fonctionne style, on entre où ? On paye où ? C’est quoi les forfaits ? On reste dans l’auto ou pas ? Et Luna ? Bon, l’auto va rester sale !


C'est tellement grand, j'ai eu peur qu'ils égarent TG3.



Nous avions aussi prévu aller manger du poulet frit au Los Pollos Hermanos ! Déception, ça s’appelle Twisters et on y sert des buritos ! Par contre, le Pierrôt va se reprendre haut la main en proposant s’occuper du souper !

No Los Pollos Hermanos, snif !

Ho! Une véritable Twister !

Los Pollos Fritos del Pedros !



Suite à un tel festin, la promenade de soirée était de rigueur mais le coucher du soleil s’est révélé décevant. Heureusement, Sylvie avait puisé, dans sa documentation, une activité assez insolite.





C’est ainsi que l’on se retrouve sur la route à trouver l’endroit idéal pour……admirer les lumières d’Albuquerque la nuit. Je peux vous assurer qu’aussitôt sorti des limites de la ville, la noirceur est des plus ténébreuses. Oh ! Surprise ! Un coyote traverse juste devant nos phares!


Lever de Lune sur Albuquerque.




10 commentaires:

  1. Nous sommes allés à Albuquerque en 2012 et je réalise qu'on en a manqué des bouts. Ça nous aurait pris Sylvie comme guide.

    RépondreEffacer
  2. Je n'ose plus cliquer sur une photo de ce blog. J'ai vraiment peur à l'intégrité de mon ordi. Snif!

    RépondreEffacer
  3. Moins non plus je ne clique plus sur les photos. Je viens les voir sur mon écran 24 pouces au lieu de ma tablette 7 pouces, ainsi je n'ai pas à cliquer.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Vas enlever quelques cookies sur ta tablette, un peu de ménage va régler le problème !

      Effacer
  4. Réponses
    1. Photos de nuit, tellement facile maintenant avec le numérique. C'était autre chose à l'époque des films en rouleau !

      Effacer
  5. est-ce vraiment du PFK et non du cristal met....? RV et désert qui sait ? Super belle photo que ce lever de lune !!!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Le PFK pour pallier au Pollos Hermanos ! On aurait bien aimé trouver le site de tournage du VR dans le désrt mais aucune indication.

      Effacer

Si vous nous laissez un commentaire, revenez voir dans 1 ou 2 jours, on vous aura probablement répondu. Mieux encore, cochez la case en bas à droite pour être avisé d'une réponse.